Loading
  • Crète / Voyage

    Road Trip en Crète. 1ere partie

    Août 2017.

    L’été dernier, si vous me suivez sur les réseaux vous le savez je suis partie une semaine en Crète. J’y suis allée avec mon amie Jenny (@jennyontheblogmode) et nous voulions faire un maximum de choses. Nous avions repéré les spots qui nous plaisaient le plus et organisé notre voyage autour de ça. Rapidement l’idée de faire un road trip s’est imposé permettant d’etre libre de nos mouvements, de voir et de faire le plus possible sans être contrainte par quoi que ce soit.

    Je vais vous raconter notre semaine en images et vous donner quelques tips si vous voulez partir en Crète vous aussi.

    road trip crete, greece, 2017,Nous sommes partis du lundi 21 août au lundi 28 août 2017 par la compagnie Transavia en vol direct. Le vol aller était à 6h du matin autant vous dire que se lever à 3h du matin ça pique ! Mais au moins nous étions tôt en Crète et nous pouvions en profiter de suite.

    L’île de Crète est petite, elle fait 8 400 km2.  La carte – ci-dessous – que je vous ai faite, vous montrera les stops et les lieux que nous avons visités. Notre programme et les réservations avaient été préparés pour la semaine. Nous avons atterri à Chania, récupéré notre bolide et on a fait environ deux heures de route pour rejoindre notre premier hôtel à Stalida (à côté de Malia).

     

    1er Step : Malia, Voulisma Beach, Elounda

    Notre premier stop était dans le nord-est de la Crète, qui est réputé pour être la partie festive. Malia est une ville dynamique, jeune, avec une artère principale remplie de bars et de boites de nuit. Nous avons passé deux nuits dans un sublime complex hôtelier le Sentido Blue Sea Beach à Stalida qui se trouve en fait à 2 minutes à pied de Malia.

    Le premier jour, nous nous sommes contentées de profiter de ce complexe hôtelier de folie, avec plusieurs piscines, des terrasses privatives qui donnaient sur la mer à deux pas. On avait un bracelet all inclusive donc on a bu, mangé et chillé à la piscine. Faut dire que la nuit blanche commencée à se faire sentir pour ma part.

    road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, Sentido Blue Sea Beach

    Le deuxième jour, après une bonne nuit (l’hôtel est super, je le répète) et un super petit déjeuner ultra copieux puisque c’est un buffet avec une multitude de choix, du chaud, du froid, du sucré du salé, bref du très bon et pour tous les goûts. Nous avons eu droit à un massage de 15 minutes offert, au spa de l’hôtel. C’était ultra agréable. Les vacances commencaient sous les meilleurs augures.
    En début d’après-midi on est parti en direction de Voulisma qui, nous le savions, était une des plus belle plages de Crète.

    La plage de Voulima se trouve dans la ville d’Istro, en voiture c’est à environ 38 minutes de Stalida.  Le surnom de la plage de Voulisma est golden beach. Le nom parle de lui même, cette plage dorée est faite de sable ultra fin et d’eau transparente. Je crois que je ne m’étais jamais baignée dans une eau aussi claire et aussi chaude. C’était magique.

    road trip crete, grace, 2017, Voulisma Beach

    voulisma, golden beach, cretes, istro voulisma, golden beach, cretes, istro

    Au retour nous avons rallongé un petit peu le trajet pour faire un crochet par le port d’Elounta ou Elounda (j’ai vu les deux orthographes partout en Grèce donc je ne sais pas laquelle est exacte, peut-être les deux). C’est un petit village de pêcheur, complètement typique, aux bateaux colorés et aux couleurs de la Grêce. C’est ultra mignion et dépaysant. On a adoré passer par Elounda et c’est vraiment un spot à faire au moins une petite heure si vous êtes dans le nord-est de la Crète.

    eloundaroad trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, Le petit port d’Elounda road trip crete, grace, 2017,

     2e Step : Heraklion

    Le troisième jour direction la ville d’Heraklion, chef lieu de la Crète, puisque l’on est en Grèce et que la capitale est Athènes ! (Moi j’ai quand même passé le voyage à dire qu’on allait dans “la capitale”. Je savais que c’était faux mais ça me faisait sourire, je crois que j’ai saoulé Jen par contre ha ha).

    Notre hôtel : le GDM MEGARON situé en plein centre était canon. La piscine sur le toit terrasse et une vue imprenable sur le port d’Heraklion y étaient pour quelque chose. Nous étions proche de la veille ville et de ses artères touristiques et commerciales où nous avons pu acheter quelques souvenirs comme de l’huile d’olive, des savons à l’huile d’olive, de l’Ouzo (alcool grec typique à l’anis, dont l’un des meilleurs est l’Ouzo Del Plomari) et des cuillères en bois d’oliviers trop belles et parfaitement instagrammables (c’est très important).

    road trip crete, grace, 2017, heraklion creteheraklion, gdm megaron

    Nous avons dîné sur la jetée dans un restaurant spécialisé dans le poisson frais du nom de Paralia et c’était un super soirée. Déjà le Tzaziki et le pain était à tomber par terre. Le Tzaziki n’est pas fait avec des dès de concombres mais avec du concombre râpé et il y a un peu d’ail dedans. Je vous dis même pas le kiffe. Je pense d’ailleurs le faire de cette façon désormais. Nous avons mangé des produits de la mer puisque que nous étions sur le front de mer. Les beignets de calmars, le poulpe grillé mais aussi nos Moussaka, tout était vraiment excellent. On nous a offert les desserts, des beignets remplis de gras, de sucre et de cannelle (et oui c’était bon) ainsi que de la pastèque. Et on nous a offert deux shot de Raki (alcool grec typique, c’est une eau-de-vie de vin aromatisé à l’anis que l’on a bu  -cul-sec – avec le serveur. C’était infecte (vu que je ne suis pas passionnée par les shot) mais on a passé un super moment et tout ça pour 46€ à deux (avec 4 cocas). Oui oui nous aussi, nous étions surprise.

    C’est bizarre parce que je n’ai rien trouvé de fou à la ville d’Heraklion et pourtant ça reste un de mes meilleurs souvenirs de vacances. L’hôtel était extra et le rapport qualité prix excellent : 130€ la nuit pour un hôtel en plein centre avec piscine sur la toi, une salle de sport, un parking et un lit king size où vraiment on pouvait dormir à trois. On s’est baladé dans la ville, bu un café frappé ultra bon et bien fait (c’est pas en France que j’en trouve des comme ça). J’ai trouvé tous les serveurs et commerçants adorables et je m’y suis sentie bien. C’était aussi très calme, encore une fois la saison en Crète doit être du 15 juillet au 15 août.

    road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, Hotel GDM MEGARON HERAKLION

    road trip crete, grace, 2017,

    ROAD TRIP EN CRETE : La route et autres détails

     

    Location de la voiture

    Nous sommes passés par une agence de location de voiture somme toute classique. Nous avons loué une petite citadine à l’aéroport de Chania et nous devions la ramener au point de départ pour notre retour à ce même aéroport. Nous sommes donc partis avec une petite Nissan Micra blanche, compacte, petite, facile à conduire. Pour la semaine (du lundi au lundi) nous en avons eu pour 315 euros.

    Essence

    Pour traverser le nord de la Crêtes de part en part. Nous avons mis 50 euros d’essence pour la semaine. Un peu que la Nissan ne consomme pas grand chose et un peu que l’essence en Grèce n’est franchement pas si chère.

    La location de voiture c’est donc la bonne idée pratique et économique.

    Tous les paysages que nous avons croisés en longeant la côte nord de la Crète durant cette semaine. road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017,

    La conduite

    Alors là. Nous voilà dans le chapitre le plus intéressant de ces vacances. La conduite en Crète est la même qu’en France. Nos permis français sont valables. Le code de la route est le même. (En principe.)

    Mais il y a deux règles que vous ne connaissez pas et que je vais vous apprendre :

    1/ En Crète la bande d’arrêt d’urgence est une voie comme les autres.

    2/ Attention aux piétons habillés en noir qui marche au bord de la route.

    Les deux, laissent un peu perplexe de prime abord mais pourtant c’est vrai. L’île de Crète est petite, la plupart du temps les routes sont des une voie. Il est donc normal (courtois en fait) de se rabattre sur la bande d’arrêt d’urgence pour laisser le conducteur derrière nous doubler sans qu’il soit obligé d’être complètement sur la voie d’en face. Surprise au début par cette technique. Nous l’avons vite adoptée car elle est pleine de bon sens, plus cordiale et bien plus prudente en réalité. On se décale un peu si la bande d’arrêt d’urgence est libre, on laisse passer puis on se remet sur sa voie.

    Pour les piétions, quand on nous l’a dit, on a eu un peu de mal à y croire. Qui marcherait au bord de la route tout en noir, surtout la nuit. Eh bien. Nous ne savons toujours pas le pourquoi. Mais nous savons que ça arrive. Donc effectivement, les routes ne sont pas aussi bien éclairées qu’en France alors on reste prudent la nuit, on ouvre bien ses yeux et on n’écrase pas ceux qui (allez savoir pourquoi) marche au bord de la route, habillé en noir, et la nuit.

    road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, road trip crete, grace, 2017, La Crète compte officiellement environ 35 millions d’oliviers.

     

    J’espère que cette première partie de notre voyage vous a plu. Il me reste encore deux articles. La seconde partie du road trip, cette fois du coté nord-ouest de la Crète et un article spécial consacré à la Baie de Balos qui nous a offert un spectable incroyable et que je voulais partager avec vous.

    A très vite.

  • Vous aimerez aussi

    1 Comment

  • Reply lily 29 mai 2018 at 00:02

    Quelle chance !!! les paysages sont magnifiques, merci pour ce partage

    Bisous ♡
    http://lilychelmey.com

  • Leave a Reply

    Follow

    Follow The Librarian Chic