Loading
  • Belle France / Découverte / Lifestyle / Voyage

    24h à Arles, Les rencontres de la Photographie avec Nespresso

    CREDIT PHOTO 1ST MEG AND COOK OTHERS THE LIBRARIAN CHIC
    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,

    De juillet à septembre, la ville d’Arles s’anime. Chaque année en été et ce depuis 50 ans, les amateurs de photographie se donnent rdv ici, spécialement pour cet événement.

    “Les Rencontres de la photographie”, “Les Rencontres d’Arles”, ou “Arles 2017”, appelez-les comme vous voulez. C’est un des plus grands festivals photo du monde et donc un rendez-vous à ne pa manquer pour les amateurs de photographie. Depuis 1969, ce festival international de photographie rassemble partout dans la ville d’Arles des expositions de photos sur plusieurs thématiques. Il a 40 expositions cette année du 3 juillet au 4 septembre 2017 avec une semaine d’ouverture professionnelle du 3 au 9 juillet 2017 dont nous avons profité puisque j’ai été invitée par Nespresso avec deux autres blogueuses (Emeline @emeliiine et Mégane @megandcook) pour découvrir pendant 24 heures les expositions photos de notre choix et quelques bons spot Arlesiens dont je vous donne les bonnes adresses plus bas.

    Nespresso et la photographie  ?

    L’année 2017 est placée sous le signe des échanges entre l’amérique latine et la France et les Rencontres d’Arles y participent avec une thématique d’exposition s’appellant “Latina” : L’Amérique latine comme terre de photographie, avec la Colombie en point d’orgue. Une programmation avec 4 expositions autour de la Colombie, pays dans lequel Nespresso y a des attaches solides puisque 40 000 caféiculteurs travaiellent pour eux, de manière pérenne et avec des pratiques agricoles durables. Nespresso la marque de café la plus célèbre (what else) et arty s’est donc fait tout naturelement le mécène de ses expositions et propose dans plusieurs spot de la ville de déguster des Vertuo. Des cafés longs chaud mais aussi frozen ou frapper pour se rafraîchir.

     

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,Karlheinz Weinberger

    LES EXPOSITIONS PHOTO

     

    Après le déjeuner, et équipé de nos frozen coffee nous avons fait 4 expositions. Toutes dans les bâtiments qui composent la fondation LUMA que l’on m’avait fortement conseillé d’aller voir.

    La fondation Luma :

    En quelques mots, c’est 10 hectares de friche industrielle reconvertis en lieu culturel. La fondation Luma c’est colossal et impressionnant. Elle est dirigée et portée par la mécène Maja Hoffmann et dédiée à l’art contemporain. La fondation LUMA (du prénom de ses deux enfants Lucas et Marina, à pour but de donner un nouveau rayonnement culturel à la ville d’Arles. La fondation réunit 5 bâtiments (des anciens ateliers SNCF) dont une tour de 9 étages . La réhabilitation est réussi, mêlant aux décors industriels un peu brut, l’art contemporain sous différentes formes : photographies, sculptures, peintures etc. (vous le voyez bien dans les deux dernières expo photo)
    Le site a été pensé comme un lieu artistique, écologique et social. Un centre d’art, de recherche et de production novateur qui devrait être totalement terminé en 2018.

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,

    Exposition #1 Annie Leibovitz

    Annie Leibovitz est connue pour avoir été la photographe du magazine Rolling Stone dans les années 70, mais on s’était peu intéressé  au tout début de sa carrière. Cette exposition de photo – assez dense – expose les photos de ses débuts. “THE EARLY YEARS, 1970–1983: ARCHIVE PROJECT #1” montre sa famille, ses premiers clichés personnels et professuionnels. Une immersion totale dans les Etats-Unis des années 70. Assurément vintage.

    Pour en savoir plus ici.

     

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,

    Exposition #2 Peter Fischli et David Weiss

    L’exposition Peter Fischli et David Weiss c’est une des plus récentes acquisitions de la fondation mise en avant. Il s’agit de près de 3 000 photographies prises par les artistes suisses Peter Fischli et David Weiss. Au fil des ans, ils ont amassé des milliers de clichés représentant des scènes aussi bien spectaculaires qu’ordinaires, partout dans le monde. Tous les coins du globe y sont représentés : déserts, montagnes, jungles, mer, ville. La collection est folle et fait voyager instantanément. Ce travail est présenté dans une pièce très sombre sur une table lumineuse géante de plusieurs dizaines de mètres sur laquelle sont méticuleusement placées ces centaines de micro-séries. Ca m’a passionné et hypnotisé ! A voir absolument !

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,Exposition #3 Mathieu Alessin

    L’exposition de Mathieu Asselin est la plus dure et celle qui donnait le plus à réfléchir. Les photos que j’ai prises sont soft et pas vraiment représentatives de l’exposition. ” Monsanto : Une enquête photographique”  montre l’enquête utile mais néanmoins effroyable des dégâts causés par les produits chimiques utilisés par le géant de l’agro-alimentaire Monsanto. Une expo qui fait réfléchir, met parfois mal à l’aise mais donne à voir une vérité cruelle et nécessaire.

    Pour en savoir plus : ici. 

     

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,arles, rencontres arles, photographies, nespresso,

    Exposition #4 Karlheinz Weinberger

    Le nom de l’expo est Swiss Rebel et c’est l’affiche de ces rencontres d’Arles 2017. C’est dire si la photographie est forte et a plu. Moi elle m’a plu. Outre la photographie du pompiste Esso, l’ensemble de cette expo m’a touchée et m’a parlée. C’était esthétiquement magnifique. L’article du webzine L’oeil de la photographie en parle très bien. C’est iconique. Le bâtiment du Magasin Electrique (Fondation Luma) est hyper industriel et le contraste avec les touches de couleur primaires mettent hyper bien en avant les photographies.

     

    BONNES ADRESSES

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,Hôtel Jules César

    Hôtel Spa en plein coeur d’Arles c’était vraiment le petit supplément bonheur de ce séjour. Une chambre individuelle dans ce très bel hôtel 5* aux couleurs vives et marquées où la déco a entièrement été refaite par Christian Lacroix. A son image, les matières, couleurs et textures se mélangent follement dans un joyeux bordel hyper cohérent. Des tapisseries aux peintures, des carreaux de ciments aux tapis. Tout était beau. Je ne parle pas des chambres spacieuses, de la salle de bain parfaitement instagrammable encore moins du lit le plus confortable dans lequel j’avais jamais dormi.
    En supp’ la piscine dans laquelle nous avons un peu chillé.

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,arles, rencontres arles, photographies, nespresso,

    Le Chiringuito

    Le Chiringuito, c’est le nouveau resto décontracté et festif de Paris Pop‑Up inspiré par les influences latines de la programmation des Rencontres d’Arles 2017.  Cette guinguette éphémère – trop trop chouette – a été réalisée à l’initiative des trois créateurs de Paris Pop-up. Une adresse centrale en plein coeur du festival de la photographie pour une excellente pause food et surtout une pause fraîcheur avec sa spécialité Les Frozen. Frozen Margharita, cocktail frozen et frozen Vertuo. Un café glacé hyper équilibré et franchement bon. Ca m’a rappelé l’Espagne, je ne vous cache pas que le café frappé n’est pas encore courant en France alors qu’il l’est beaucoup en Espagne. Forcément ça a un goût de vacances d’été pour moi.

    arles, rencontres arles, photographies, nespresso,arles, rencontres arles, photographies, nespresso, chiringuito

    Le mantra du Chiriniguito c’est Tapas y Margharitas, forcément ça m’a immédiatement séduite. Les tacos étaient vraiment délicieux et croyez moi je suis critique, j’en mange de très très bon à Paris. Le guacamole revisité au pois cassé était original surprenant mais pas moins délicieux. Nous y avons déjeuné le samedi midi (enfin 15h l’heure parfaite pour des tapas quoi) et c’était parfait !

    SITE ICI 

    Chiringuito
    65 boulevard Emile Combe
    13200 Arles

     

    Autre bonne adresse où nous avons diné cette fois : le Restaurant L’ouvre Boite.

    C’est le restaurant de l’Hôtel de Cloître qui est charmant et magnifiquement décoré. La taille des pièces et les hauteurs sous plafond sont dingues. De la vraie vieilles bâtisse provençale qui saura vous faire voyager. Un pur moment de régal. Là encore une adresse convivial de tapas. Des tapas dans le sens des petites portions à partager en tout cas à manger en groupe sur la petit place. Le plus : uniquement des produits frais, des légumes du potagers, gorgés de soleil avec ce gôut complètement authentique. Du jambon de pays à tomber, des fromages d’artisans locaux, de bons cocktails, une sélection de vin. C’était divin. 

     

    Restaurant L’ouvre Boite
    Hôtel du Cloître
    22 rue du Cloître
    13200 Arles

     

    On a finit la soirée par faire le tour de la ville et on a eu envie de finir par une touche sucrée. On est tombé sur un artisan glacier qui a su nous convaincre et pour cause. Des glaces artisanales. Le minimum de sucre et place au gôut. Côté sorbet une merveille, le travail des fruits mûrs et de saison, vraiment tout ce que j’aime. J’ai testé pêche de vigne et melon et en voulant goûter chataigne (en sorbet, une dinguerie) j’ai complètement craqué. La fille me l’a offert. Fat j’avoue mais bon, tellement bon.
    Pour vos pauses gourmandes de l’été Foncez y !

    Glacier ARELATIS
    8 place du Forum ou
    1 rue Jean Jaurès
    13200 ARLES

     

    TIPS :

    Pour faire les visites des expos dans les meilleures conditions possibles je vous conseille de jeter un oeil sur ce très bon article du site de photos Focus Numérique A LIRE ICI

    Pour vous résumer les bons conseils en quelques lignes pour ceux qui ne voudraient pas tout lire, à Arles en été il fait très chaud, prévoyez chapeau, bouteille d’eau, protection solaire. Mais aussi : Spray anti-moustique, on est proche de la Camargue, je peux vous dire que le soir venu c’est indispensable (nous on s’est fait bouffer – ha ha Coucou Emeline et Mégane).
    Les expos ne sont pas gratuites, renseignez-vous les prix et consulter la billeterie avant votre voyage.

    SITE DES RENCONTRES D’ARLES 2017

    Bilan :

    Une journée de découverte et de douceur de vivre propre à la Provence. La chaleur sèche et le chant des cigales les grosses pierres de taille de ses villes antiques créent une ambiance de vacances immédiate qu’on a su apprécier.

    24h c’était trop court mais suffisant pour avoir un coup de cœur. Les expositions de photos sont magnifiques. Totalement amatrice, le beau me touche et je me suis laissée surprendre à vraiment me passionner pour ces expo.  On se perd dans la ville pour les découvrir, et Arles est en pleine effervescence. La ville est animée, les places sont pleines de gens en terrasses qui dinent ou boivent des verres et moi j’aime ça.

    Ca sent l’été, ca sent le bonheur et j’y reviendrais sans aucun doute. J’espère que vous avez aimé et que que j’ai su vous partager ces 24 heures remplies mais gourmandes, passionnantes et enrichissantes.

     

    Vous connaissiez vous les Rencontres d’Arles ? Ca vous a donné envie d’y aller ? Dites-moi tout ;)

     

    Claire
  • Vous aimerez aussi

    No Comments

    Leave a Reply

    Follow

    Follow The Librarian Chic